32292 offres d'emploi disponibles aujourd'hui

Dernière mise à jour le 13/06/2024
Tarn-et-Garonne : 2 offres d'emploi

chargé.e de mission prévention des expulsions

Publiée il y a 48 jours

Employeur
ADIL 82 - 82000 montauban
Intitulé du poste
chargé.e de mission prévention des expulsions
Nombre de postes
1
Contrat
CDI
Durée hebdomadaire
temps complet
Salaire brut annuel
34-38 k€
Niveau d'études
M2 droit privé/immobilier ou Science Po/Sciences sociales
À pourvoir
À partir d'aujourd'hui

Expérience requise

3 ans

Profil du poste

BAC 5 en droit immobilier/management de projet social/Sciences Politiques ou expérience sur la PEX d’au moins 5 ans et expérience en management de projets • Savoir - Connaissance du cadre institutionnel et local de la PEX - Connaissance du cadre réglementaire entourant la PEX - Connaissance pour les mesures sociales relatives à la PEX • Savoir faire - Excellente qualité d’animation, de planification et d’organisation, - Excellentes qualités rédactionnelles et de prise de parole - Capacités à définir des objectifs et indicateurs, à les exploiter et les restituer - Capacité à rendre compte et à travailler en temps contraint - Sens de l’efficacité et du résultat - Capacité à manier les outils de communication (CANVA notamment) et de formation (powerpoint, canva, kahoot) • Savoir être - autonomie, - rigueur, - assertivité, - pédagogie, - souplesse, - discrétion, - disponibilité, - propension à s’adapter aux divers interlocuteurs, - capacité à prendre du recul, à faire preuve de hauteur de vue

Mission du poste

Sous la responsabilité et la direction de la directrice de l’ADIL 82 et en étroite collaboration avec les services de l’Etat (DDETSPP), ceux du Conseil Départemental du Tarn-et-Garonne, et le service juridique de l’ADIL 82, vous serez en charge, en appui de la CCAPEX, du déploiement, de l’animation et de l’appui au pilotage de la politique de prévention des expulsions. A ce titre, vous devrez mener les actions suivantes, sans que celles-ci soient exhaustives : • Travail de cadrage opérationnel - Elaboration d’un retroplanning d’actions - Détermination d’un plan de communication • Travail de cadrage institutionnel - Retravailler la charte PEX en y faisant contribuer des acteurs jusqu’alors exclus - Communiquer sur son contenu - Travailler à la définition d’indicateurs d’évaluation - Suivre et organiser l’articulation entre les conventions passées entre les différents acteurs et institutions (FSL, UDAF, CAF, Conseil Départemental, CCAS, CIAS, ADIL, etc.) • Travail de coordination partenariale : - Créer un guide des intervenants - Œuvrer à l’identification des structures ou agents qui se considèrent éloignés de la problématique à tort et œuvrer à la sensibilisation de l’ensemble des acteurs en contact avec des publics précaires ou en voie de précarisation à la prévention de l’expulsion ; - Valoriser le réseau de travail existant par la mise en œuvre d’une journée de rencontre et d’échanges sur le sujet de la prévention des expulsions - Œuvrer à un travail à destination des élus et opérationnels des collectivités/mairies • Travail relatif à la création d’outils opérationnels - Créer des process clairs relativement au partage de l’information sur les dossiers / identifier les données essentielles et suffisantes permettant de traiter efficacement une situation - dresser un audit RGPD des pratiques de la CCAPEX ; - formaliser un guide de bonnes pratiques sur le partage des données sensibles et s’assurer que les membres de la CCAPEX y adhèrent et le respectent (et pour cela, les y former) • Travail de formation/sensibilisation - Œuvrer à l’acculturation des partenaires aux enjeux institutionnels de la prévention des expulsions pour leur permettre d’avoir une vision claire de la problématique et des leviers mobilisés pour tenter de l’endiguer (étude, conférence) - Créer un catalogue et un calendrier de formations et les contenus associés / animer une communauté locale de formateurs • Travail relatif à l’évaluation de la PEX/le suivi des indicateurs et leur restitution - Travailler à l’identification des indicateurs, les suivre, en restituer le résultat annuellement • Travail relatif au déploiement d’actions ciblées et novatrices - Valoriser les co-actions et appuyer leur développement (ex : tenue de permanences juridiques et sociales voire médicales ADIL/travailleur social/psychologue, délocalisées sur les territoires) - Travailler des parcours pour les sortants de milieu carcéral, pour les jeunes et les autres publics éloignés de la PEX (MASP, etc.) • Travail à destination des ménages et bailleurs - Identifier les publics apparaissant éloignés de la prévention et travailler au déploiement d’actions visant à leur remobilisation - Travailler à la sensibilisation des bailleurs et agences - S’assurer que les dispositifs déployés pour favoriser la résolution des situations sont adaptés (travailler notamment à l’association de ménages bénéficiaires comme évaluateurs de la PEX, voire comme ambassadeurs des actions menées)

Informations complémentaires

Non renseigné
Contacter la structure / Postuler

Ces offres d'emploi peuvent vous intéresser également

82 - MONTAUBAN : Emploi Animateur / Animatrice qualité services (H/F)
ASEI - DITEP LES ALBAREDES
Au sein de nos établissements d'accompagnement et de vie pour personnes en situation de handicap : DITEP les Albarèdes, IEM Fonneuve, SESSAD et C ...
CDI | 35H Travail en journée | Publiée il y a 8 jours

82 - Montauban : Emploi Formateur analyse des risques professionnels en santé et sécurité (H/F)
BEBENOU TARBES
En tant que formateur dans l'analyse des Risques professionnels en matière de sécurité et santé au travail, vous serez responsable d'une format ...
CDD | temps partiel Travail en journée | Publiée il y a 25 jours

emploi action sociale cvtheque cv